Accéder directement au contenu

Réforme de la politique commerciale

Les activités de l’Institut Veblen sur la politique commerciale de l’UE ont démarré avec la campagne pour la responsabilité dans les accords de commerce. Cette campagne a été menée entre août 2015 et juin 2017, dans le cadre d’un réseau européen d’organisations de la société civile, la Fair Economy Alliance, en étroite collaboration avec des représentants du monde des petites et moyennes entreprises.
Elle visait à analyser les effets potentiels des accords en négociation pour les PME et alimenter le débat public sur les risques qu’ils font peser sur l’économie locale en Europe et en Amérique du Nord. Afin de promouvoir un modèle économique européen socialement et écologiquement responsable, la campagne a contribué à formuler des propositions pour des accords de commerce qui contribuent à l’intérêt général et instaurent des règles du jeu équitables pour l’ensemble des acteurs économiques et non exclusivement au bénéfice des grandes entreprises transnationales.

Depuis juillet 2017, l’Institut Veblen travaille de façon plus transversale sur la réforme de la politique commerciale de l’Union européenne. Ses travaux visent à mettre fin à l’autonomie de la politique commerciale vis à vis des autres politiques publiques et à soumettre les échanges commerciaux au respect de règles essentielles en matière sociale, environnementale ou fiscale.
L’UE a en effet un rôle majeur à jouer à cet égard : l’accès à son immense marché intérieur doit être utilisé comme un levier pour promouvoir des règles contraignantes et plus ambitieuses au niveau international en vue de protéger l’environnement et de lutter contre la pauvreté, les inégalités et l’évasion fiscale.

Pour ce faire, la politique commerciale doit désormais être conduite de manière transparente, sous le contrôle démocratique des parlementaires, des organisations de la société civile et des citoyens.

Ce programme de l’Institut Veblen pour les réformes économiques est soutenu par la Fondation Schöpflin, Funders for Fair Trade et la Fondation Charles Léopold Mayer.

Affiner la recherche :

TTIP TISA CETA

Abonnez-vous à la Newsletter