Accéder directement au contenu

L’économie écologique dans l’enseignement et la recherche

Les crises économiques et écologiques que nous traversons résultent aussi d’une profonde crise de la pensée économique face à ces défis. Les mobilisations étudiantes actuelles en témoignent : ce qui est enseigné n’arme pas pour mieux comprendre le monde, et manque cruellement de recul critique. Des controverses vieilles de plusieurs décennies existent bel et bien, de la question de la croissance à l’économie du climat, mais sont relativement absentes des cours et systématiquement marginalisées dans la recherche.

L’absence de débat et d’interdisciplinarité, ainsi que la marginalisation des cours permettant une prise de recul tels que l’épistémologie ou l’histoire des faits et de la pensée économique, posent un réel problème. S’il est naturel que cette branche des sciences sociales n’ait pas de réponse univoque à fournir en matière d’écologie, l’enfermement actuel dans un paradigme unique apparaît dangereux, à l’heure où il est question de véritablement transformer nos sociétés.

L’Institut Veblen vise depuis sa création à travailler sur ces questions et promeut le pluralisme et l’intégration des enjeux de l’économie écologique dans l’enseignement des sciences économiques. Nos actions visent ainsi à promouvoir dans la recherche et l’enseignement une approche de l’économie partant des principes de respect des limites physiques de la planète et de soutenabilité forte.

Nos actions dans ce domaine

Contact

Pour plus de renseignements, contactez Julien Hallak, chargé de mission à l’Institut.

Partenaires

Ce programme pour les réformes économiques est soutenu par la Fondation Charles Leopold Mayer, en partenariat avec les mouvements étudiants Rethinking Economics et Pour un réveil écologique.

Abonnez-vous à la Newsletter