Accéder directement au contenu

Le Green Deal européen

Lancé fin 2019, le Green Deal de la nouvelle Commission est un projet qui vise à mettre l’UE sur la voie de la neutralité carbone et d’une économie « dans laquelle la croissance économique sera dissociée de l’utilisation des ressources ». Il introduit aussi un serment vert, celui de « ne pas nuire », ce qui signifie selon les mots de la Commission elle-même que : « toutes les actions et politiques de l’UE devraient se conjuguer pour aider cette dernière à réussir une transition juste vers un avenir durable ».
Les objectifs affichés dans ce projet sont très ambitieux. S’il est effectivement mis en œuvre, il pourrait marquer un tournant dans l’Histoire européenne, autour d’un programme social-écologique à la hauteur des enjeux civilisationnels auquel nous faisons face.
Mais les défis sont immenses. Pour commencer parce que la politique climatique et environnementale de l’UE s’est caractérisée jusqu’ici par un décalage important entre un niveau d’ambition relativement élevé et des progrès concrets plus timides. Ensuite parce que ce Green Deal, au-delà des objectifs ambitieux affichés, souffre de nombreuses faiblesses et incohérences. Le travail mené par l’Institut Veblen sur le Green Deal vise à inviter les décideurs à renforcer l’ambition de ce projet, formuler des propositions pour lever les contradictions entre les différentes politiques publiques européennes et dégager des marges de manœuvre nouvelles pour leur financement. Nous réalisons un suivi de la mise en œuvre des objectifs annoncés et nous examinons la compatibilité des réponses françaises et européenne à la crise économique et sociale que nous traversons à l’aune du Green Deal.

Affiner la recherche :

Green deal

Abonnez-vous à la Newsletter