Accéder directement au contenu

Réussir le Green Deal européen

Faire fonctionner le Pacte vert pour l’Europe

Le Pacte vert pour l’Europe a été lancé en décembre 2019, par une Commission européenne von der Leyen nouvellement désignée et porteuse d’un haut niveau d’ambition dans le champ du changement climatique et de la transition énergétique. Il se distingue encore aujourd’hui comme la politique européenne la plus ambitieuse en termes d’action climatique et de soutenabilité.

L’Institut Veblen a donné un aperçu dès le début du processus, tant des propositions de transformation que des propositions de financement. Malgré un éventail de faiblesses et de points à amender, nous croyons aujourd’hui comme nous croyions hier que nous devons prendre cette initiative comme une opportunité de renforcer le soutien politique à la transition écologique, de mobiliser la société civile européenne et de travailler à élever le niveau d’ambition.

Le Pacte vert pour l’Europe en bref

Lancé en décembre 2021, l’Observatoire européen du « Pacte vert » réunit un groupe d’experts et d’acteurs de la société civile qui partagent un intérêt pour les politiques liées au Pacte vert pour l’Europe, avec un fort attachement aux objectifs de la soutenabilité et de la transition écologique. Les participants viennent de quatre pays européens (Allemagne, France, Pologne et Italie). Télécharger le Concept Paper (en anglais).

Les organisateurs sont l’Institut Veblen pour les réformes économiques et le bureau parisien de la Fondation Heinrich Böll.

Le projet a une visée double :

- évaluer le Pacte vert «  sur le terrain  », en procédant à l’examen des trajectoires et politiques de transition actuelles dans les quatre pays membres (France, Allemagne, Italie et Pologne). Ces pays sont-ils sur la voie des objectifs du Pacte vert, et dans quelles mesures l’agenda du Pacte vert influence-t-il les politiques nationales et le débat sur le sujet de la transition verte  ? Quelles sont les forces et faiblesses des pays respectifs et comment leur transition énergétique est-elle influencée par la crise énergétique actuelle et la guerre ukrainienne  ? Quelle sorte de soutien ou de «  policy mix  » l’Union européenne pourrait-elle apporter pour que chaque pays puisse dépasser ses points de blocage  ?

- donner un aperçu renouvelé de l’agenda du Pacte vert lui-même, en se basant sur notre précédent travail et en essayant de voir comment intégrer cet agenda dans l’ensemble de la gouvernance économique et des réglementations de l’UE.

Les résultats seront présentés dans un rapport final qui sera publié d’ici le printemps 2023. Il formulera ses recommandations sur deux niveaux  :

- des recommandations spécifiques pour les quatre pays impliqués

- des recommandations à l’échelle de l’UE, concentrées sur le renforcement de la transition et sur l’ajustement des cadres politiques et réglementaires pour les rendre plus cohérents avec l’agenda du Pacte vert.

Le rapport et les recommandations seront soumis à la discussion de la communauté politique de l’UE, mais aussi des experts nationaux et des acteurs de la société civile.

Pour plus d’informations, contactez Wojtek Kalinowski à l’Institut Veblen.

Participants du premier atelier (décembre 2021)

- Jens Althoff, Directeur, Heinrich Böll Stiftung, bureau parisien, France
- Nicolas Berghmans, Senior fellow, Climat et Énergie, Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), France
- Beata Cymerman, Chef du programme Énergie et climat, Fondation Heinrich-Böll, bureau de Varsovie, Pologne
- Juliette de Grandpré, Policy Advisor, Climat et Énergie, WWF Deutschland, Allemagne
- Camille Defard, Chercheuse, Politique européenne de l’énergie, Institut Jacques Delors, Paris, France
- Mathilde Dupré, Co-directrice, Institut Veblen, France
- Elisa Giannelli, Senior Policy Advisor, E3G, Belgique / Italie
- Jules Hebert, Coordinateur de programme, Heinrich Böll Stiftung, bureau parisien, France
- Julien Hallak, Chargé de mission, Institut Veblen, France
- Wojtek Kalinowski, Co-directeur, Institut Veblen, France
- Martin Keim, Chef du programme européen de transition énergétique, Heinrich Böll Stiftung, bureau bruxellois, Belgique
- Daniel Kiewra, Chercheur, Expert en économie et transition juste, Pologne
- Neil Makaroff ; Responsable Europe, Réseau Action Climat, France
- Audrey Mathieu, Référente pour la politique climatique de l’UE, Germanwatch, Allemagne
- Davide Panzeri, Senior Policy Advisor, Ecco, Italie
- Joanna Maria Stolarek, Directrice, Heinrich Böll Stiftung, bureau de Varsovie, Pologne

Affiner la recherche :

The European Green Deal

Abonnez-vous à la Newsletter