Accéder directement au contenu

Banques centrales et politique monétaire dans la transition écologique

La Banque centrale européenne a lancé un processus de révision de sa politique monétaire, comme sa nouvelle présidente Christine Lagarde s’y était engagée devant le Parlement européen à la fin de l’année dernière. La BCE se montre ainsi à l’écoute de l’opinion de nombreux responsables politiques mais aussi des appels de la société civile européenne, qui demandent à l’institution de Francfort de définir clairement, et rapidement, comment elle compte concourir aux objectifs climatiques et environnementaux de l’UE.

Etant impliqué dans ce débat essentiel pour l’avenir de la transition écologique, l’Institut Veblen ouvre un cycle de réflexion et d’échanges ouvert aux experts, représentants politiques, représentants des banques centrales, organisations de la société civile et médias. L’objectif est de montrer et mettre en débat les propositions qui nous semblent les plus pertinentes et possibles à adopter rapidement, dans le respect des traités européens actuels.

La BCE elle-même mais aussi les banques centrales nationales membres de l’Eurosystème possèdent en effet plusieurs outils, à la fois monétaires et prudentiels, pour agir dans ce domaine, et le mandat pour agir a été renforcé par plusieurs. De nombreuses propositions existent déjà dans ce domaine, et le débat entre dans sa phase décision, où les mesures concrètes devront être discutée et adoptée.
Ce cycle fait partie d’un travail européen plus large, mené de pair avec nos partenaires. Le cycle permettra aux participants de suivre le débat européen et de contribuer au débat sur ce sujet en France.

Les thèmes abordés dans le cadre du cycle :
- « Les enjeux de la révision monétaire menée par la BCE »
2- « La réflexion des banques centrales face au double défi du changement climatique »
- « Coordination monétaire et fiscale dans le contexte de la zone euro : le rôle de la BCE dans le Green Deal » (juin 2020, date précise à définir)

Ce programme est soutenu par European Climate Foundation et par la Fondation Charles-Léopold Mayer.



Abonnez-vous à la Newsletter