Accéder directement au contenu

La finance et la monnaie comme un « commun »

Par Jean-Michel Jean-Michel Servet

4 mai 2015

Si le microcrédit a échoué dans son rôle d’outil de lutte contre la pauvreté, explique Jean-Michel Servet, c’est notamment parce que les projets ont rarement été gérés comme un bien commun. Tirant leçon de cet échec, l’auteur propose d’appliquer à la finance et à la monnaie les principes de gestion des ressources naturelles étudiés par Vincent et Elinor Ostrom. Considérer la source du financement comme un commun revient à porter une attention nouvelle sur le fonctionnement des structures et du secteur dans son ensemble.

Abonnez-vous à la Newsletter