Accéder directement au contenu

Le lauréat du Prix Veblen 2020

Julien Hallak, 28 novembre 2020

Le Prix Veblen 2020 en mémoire de Philippe Frémeaux a choisi son lauréat ! La sélection a été difficile, et le jury salue le travail de Charles Claron "Préserver le patrimoine naturel commun sur les terrains privés".

Pour consulter la version améliorée et mise en ligne du travail lauréat de 2020 "Préserver le patrimoine naturel commun sur les terrains privés", de Charles Claron, cliquez ici

Retrouvez ici une présentation du mémoire dans Alternatives Economiques

Cette seconde édition du Prix Veblen en mémoire de Philippe Frémeaux se clôt aujourd’hui, avec une cérémonie de remise de prix aux Journées de l’économie autrement en fin d’après-midi (accès via ce lien).

Le jury, présidé par Dominique Méda et composé de Christian Chavagneux, Antoine Godin, Isabelle Laudier, Marc Lavoie, Diane de Mareschal et Xavier Timbeau, salue l’ensemble des candidatures, qui ont été d’une grande qualité. Les mémoires reçus ont couvert de larges sujets en lien avec la soutenabilité, des low-tech aux circuits courts, en passant par le risque climatique, l’ajustement carbone aux frontières. Un certain nombre ont porté sur les régimes de propriété de la Nature, les Communs, voire la constitution de la Nature comme sujet juridique. Nous sommes heureux de voir le dynamisme de ces thématiques, qui permettent de croiser droit, sociologie, économie et philosophie, de traiter d’institutions au fondement de nos sociétés tout en proposant des recommandations concrètes.

Il a fallu choisir entre tous ces travaux de qualité, et nous décidé de décerner le Prix à Charles Claron, aujourd’hui Doctorant en économie écologique à l’Ecole des Ponts ParisTech, pour son mémoire : "Préserver le patrimoine naturel commun sur les terrains privés". Il s’intéresse à l’intégration d’impératifs de préservation de la biodiversité sur des terrains privés et part d’un paradoxe : la biodiversité et les espaces naturels sont comme partie intégrante d’un patrimoine naturel commun et, à la fois, sont l’objet d’une appropriation privée.

Un grand merci à toutes et à tous pour vos très bonnes candidatures ! Voir autant d’intérêt pour ces sujets de la part d’étudiant-e-s d’horizons divers, et constater une telle qualité dans le traitement des sujets est particulièrement stimulant. C’est dans cet esprit que nous avions souhaité dédier ce Prix à Philippe Frémeaux, lui qui nous a toujours marqué par sa grande curiosité, son ouverture d’esprit et sa volonté de toujours soutenir les jeunes et le pluralisme.

On se retrouve pour la prochaine édition du prix.

A bientôt

Le mot du jury

"Un remarquable travail qui croise le droit et l’économie, mobilise Elinor Ostrum, grande penseuse des Communs, et John Roger Commons, un auteur phare de l’économie institutionnelle." - Dominique Méda, présidente du jury

"Ce mémoire analyse avec intelligence la question de la propriété foncière et interroge la notion de communs. Il s’avère particulièrement utile en ces temps de crise où il nous faut retrouver une cohérence globale des politiques environnementales." - Isabelle Laudier et Diane de Mareschal

"Un travail approfondi, qui a su mêler maîtrise théorique et solutions pratiques." - Christian Chavagneux

Le lauréat

Retrouvez ici la page de Charles Claron sur ResearchGate et ici son profil détaillé. Vous pouvez consulter le mémoire ci-dessous.

Abonnez-vous à la Newsletter