Accéder directement au contenu

L’écologisme des pauvres vingt ans plus tard : Inde, Mexique et Pérou

Par Joan-Martinez Alier

30 août 2014

[English] [français]

L’écologisme des pauvres désigne les conflits causés par la croissance économique et par les inégalités sociales lorsque les effets négatifs de l’extraction des ressources et de l’évacuation des déchets sur l’environnement sont imposés à des groupes sociaux marginalisés.

Ces conflits se déroulent parfois aux frontières de l’extraction, dans des territoires autochtones et des zones de refuge où il n’existe aucune couverture journalistique. Cette résistance est écologique même quand le mouvement ne recourt pas à cet adjectif. Ces mouvements de l’écologisme populaire perdent généralement la partie.

Texte issu de la conférence organisée au Centre des recherches interdisciplinaires en sciences et sciences humaines, programme universitaire de l’environnement, université autonome de Mexico, le 3 novembre 2009.

Traduit de l’espagnol par André Verkaeren.

PDF - 361 ko
L’écologisme des pauvres vingt ans plus tard : Inde, Mexique et Pérou

Abonnez-vous à la Newsletter