RSS

Ecologie et progrès technologique : La raréfaction des métaux remet-elle en cause la perspective d’une croissance verte ?

(26-09-2016)
Avec P.Bihouix et D.Demailly, le 16 juin de 9h30 à 12h30 à l’Institut Veblen

Dans le cadre de son cycle de séminaires "les enjeux économiques de la transition écologique" soutenu par l’Institut CDC, l’Institut Veblen en partenariat avec le Basic (Bureau d’Analyse Sociétale pour une information citoyenne) vous invite à sa prochaine séance intitulée :

Ecologie et progrès technologique : La raréfaction des métaux remet-elle en cause la perspective d’une croissance verte ?

Présentation

Moins médiatisée que le changement climatique et les enjeux énergétiques, la question des métaux constitue probablement l’un des défis majeurs du 21ème siècle.

Leur raréfaction remet profondément en cause les perspectives d’une croissance verte fondée sur les High Tech. Trop consommatrices de ressources rares, trop difficiles à recycler, trop complexes aussi, ces nouvelles technologies vantées pour leurs vertus écologiques nous conduiraient en fait dans l’impasse.

C’est la thèse que viendra soutenir Philippe Bihouix, le lundi 16 juin 2014 à l’Institut Veblen.

Philippe Bihouix proposera un état des lieux de la raréfaction des métaux et expliquera en quoi cette situation concerne directement les secteurs de l’énergie. Il répondra également aux questions suivantes : Une économie circulaire, fondée sur le recyclage généralisé, peut-elle être une réponse ? Si non, quelles autres solutions imaginer ?

Sa présentation sera discutée par Damien Demailly, coordinateur du programme « Nouvelle Prospérité » de l’IDDRI, co-auteur du rapport « Une société post-croissance pour le XXIe siècle » (novembre 2013, IDDRI) et de « Croissance verte vs. décroissance : sortir d’un débat stérile » (Policy Briefs N°12/2013. Iddri, 2013).

Intervenant

- Philippe Bihouix est ingénieur centralien. Il est co-auteur de l’ouvrage Quel futur pour les métaux ? (EDP sciences, 2010), qui traite de la finitude des ressources minières et de son étroite interaction avec la question énergétique, et de L’âge des low tech (Seuil, 2014), qui remet en cause la fuite en avant technologique.

Discutant

- Damien Demailly est diplômé de l’École Polytechnique et docteur en économie. Après une thèse sur l’impact des politiques climatiques sur la compétitivité de l’industrie au CIRED-EHESS, il a travaillé pendant cinq ans dans le milieu de l’écologie associative puis politique, en France et en Europe. En 2012, il rejoint l’Iddri pour y lancer le programme transversal « Nouvelle Prospérité ».

Date et lieu

- Lundi 16 juin de 9h30 à 12h30

- Salle du 1er étage, Institut Veblen c/o FPH, 38 rue Saint-Sabin, 75011 Paris

- Métro Bréguet Sabin (ligne 5) ou chemin vert (ligne 8)

Inscription

contact(at)veblen-institute.org

Avec le soutien de