Accéder directement au contenu

Déprogrammer l’obsolescence

Mode d’emploi

Par Thierry Libaert

Aller sur le site de l’éditeur

18 octobre 2017

Tout le monde s’est un jour ou l’autre retrouvé confronté à l’obsolescence programmée : impossibilité de réparer un ordinateur, de changer une pièce défectueuse sur une machine à laver, etc. Les consommateurs ont souvent l’impression de ne pas avoir de contrôle sur la durée de vie des produits qu’ils achètent et d’être prisonniers d’un système qui prévilégie le jetable au réparable.
Il est temps d’agir car, avec ce remplacement de plus en plus rapide des objets, on accélère la raréfaction des matières premières, on accumule des montagnes de déchets toxiques, on accroît les inégalités sociales et on détruit des emplois de réparation non délocalisables.
Alors que faire ? Les solutions existent pour lutter contre ce phénomène au niveau national, européen et international : réorientation des dépenses publiques, extension du système de garantie, affichage de la durée de vie des produits… Il s’agit avant tout d’une question de volonté politique et de changement des mentalités. Car l’obsolescence programmée n’est pas une fatalité !

Essai
ISBN 978-2-36383-239-9
Date de parution 21 septembre 2017
88 p., 10 euros
La collection "politiques de la transition" est dirigée par Philippe Frémeaux et Aurore Lalucq.

Abonnez-vous à la Newsletter