Accéder directement au contenu

COMMENT RESOUDRE LA CRISE DE LA ZONE EURO ?

Sans rachat de dette, garanties nationales, assurance mutuelle ou transferts fiscaux

Par Stuart Holland

1er novembre 2011

L’incapacité de l’Ecofin et du Conseil européen à résoudre la crise de la zone euro vient de la résistance des Etats-membres à accepter le recours à un rachat des dettes, à la mise en place d’un système de garanties nationales et d’assurances mutuelles ou encore à l’instauration de mécanismes de transferts fiscaux. Pourtant, aucun de ces mécanismes n’est nécessaire pour convertir une partie des titres d’Etats nationaux en titres de l’Union (Union bonds) ou pour émettre des Eurobonds. Pour sortir l’Europe de la crise et des blocages politiques, Stuart Holland, propose deux solutions complémentaires qui correspondent chacune à l’émission de deux types de titres :
- Stabilisation et Union Bonds non négociables : La stabilisation de la crise de la dette des pays européens par l’émission de Union Bonds non négociables afin d’échapper aux décisions souvent déstabilisantes des agences de notation. L’auteur se démarque en cela de la proposition du Bruegel qui propose des titres négociables.
- Relance et Eurobonds négociables : La relance de l’économie en impulsant un New Deal européen (axé notamment sur l’amélioration des performances énergétiques, de l’état de l’environnement, de l’éducation et de la santé) à travers l’émission d’Eurobonds négociables cette fois-ci. Cette émission nette se traduirait par la réhabilitation du rôle initialement prévu pour le fonds européen d’investissement qui intégrerait alors la BEI.

Abonnez-vous à la Newsletter